Les téléphones qui sonnent à 4h du matin…

26 03 2010

Interview de Dave Carson par Stephen Parsons. De ses premiers dessins à Belfast (une reprise de l’affiche des Vierges de Satan, qui lui vaudra de recevoir des coups de canne, de façon très britannique, par le professeur qui le surprit dans cette coupable activité) à ses travaux actuels et à l’abattement en voyant ses dessins repris sur des sites Web sans qu’on lui demande son avis, ses réveils à quatre heures du matin qu’il emploie parfois à fignoler ses travaux — il s’est mis à la sculpture, sur des matériaux divers (« Raconte ce que tu utilises pour tes sculptures. — Ça ne risque pas de faire baisser les prix? » ), des veilles sans musique (« À quatre heures du matin, ça pourrait réveiller ma femme. — Mets des écouteurs. — Oui, mais on n’entend pas le téléphone sonner. — Qui veux-tu qui t’appelle à quatre heures du matin? — Peut-être un coup de fil qu’on recevra tous un jour ou l’autre… » )

Rigolo, passionné, et désenchanté à la fois.

Le Lounge du Royal Albion, qui donne sur le front de mer...

 

J’ai connu Dave Carson avec une autre tête. Mais en faisant le compte, je m’aperçois que c’était il y a déjà quelque temps. C’est une impression qui me revient beaucoup, dans cette convention, avec le retour de gens que j’ai bien connus dans les années 1980. Pourtant, ce n’était pas il y a si longtemps…

Enfin, il me semble.

Non?


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :