Mise en jambes

17 09 2010

Nottingham est assez mal desservie: certes, deux magasins complémentaires pour les comics, un Forbidden Planet pour les comics des gros éditeurs et l’excellent Page 45, sur Queen Street, pour les bédés plus indépendantes et plus exigeantes (tiens, le nouveau recueil de Moomin est paru chez Drawn & Quaterly), mais du côté des magasins de DVD, ça sent gravement la dématérialisation des supports (rien de ce que je cherchais n’était là, je vais être obligé de me tourner vers l’Amazone à mon retour), et je n’ai pas trouvé de librairie décente. Des WH Smith, un ou deux, soit des sortes de Relais hachette locaux, un coin un peu misérable dans un FOPP, mais de Waterstones ou équivalents, que nib. Ou alors bien cachés.

C’est autant d’économisé, je suppose, encore que j’espérais un peu tomber par miracle sur le Modesty Blaise qui manque à ma collection. J’ai aussi découvert avec une certaine stupeur que le Pape profitait de sa visite au Royaume-Uni pour mettre en garde — selon la une du Guardian — contre l’intégrisme athée. Je ne sais pas de quoi périra Ben Sixteen, mais je soupçonne que ce ne sera probablement pas d’un manque d’air.

FantasyCon a commencé: ouverture de l’enregistrement à 16h, avec un goodie bag contenant trois livres, dont deux de pas inintéressants et aucun deuxième volume d’une trilogie, ce qui est un bon résultat. Malheureusement, sur les deux intéressants, j’en possède déjà un; personne n’est parfait.

Premier débat à 18h: la première phrase qui accroche, est-ce une nécessité? Après un copieux smorgasbrod chinois — oui, j’ai bien conscience du clash culturel: un buffet à volonté dans un restaurant chinois, si vous préférez — le Quizz de David Howe. la table où j’étais s’est fort honorablement classée (deuxième sur quatre), mais on aurait mieux fait si, comme une andouille, je n’avais pas négligé deux réponses que je connaissais mais dont je n’étais pas certain: on ne pouvait pas perdre de points sur une réponse fausse, et ces réponses finalement exactes nous auraient fait passer de deuxièmes avec 42 points à premiers avec 44. Comment ça, je m’excite sur des détails sans importance?

Ce soir, interview d’un des invités d’honneur, Gary Kilworth, et débat sur l’emploi de l’horreur pour traiter de problèmes du monde réel.

C’est un premier jour, ça commence calmement. Bon, là, je vous quitte, je me rends au débat sur la réalité traitée par l’horreur, d’un pas allègre mais digne. Bonne nuit!


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :