Samedi plein

19 09 2010

Comme à chaque fois, le samedi est le gros jour de la FantasyCon. Ce jour, et sautant deux ou trois débats pour aller fureter dans Nottingham (j’ai trouvé la librairie de la ville, c’est un Waterstones, et il est pas formidable), j’ai trouvé le moyen de suivre l’interview de Lisa Tuttle, invitée d’honneur, celle de Bryan Talbot, également invité d’honneur, la party de lancement de sept nouveaux titres chez PS Publications, le débat sur le changement de genre chez les auteurs et le Brighton Bash, la party annonçant que l’an prochain, pour les trente ans de FantasyCon, les festivités se dérouleraient à Brighton (retour au Royal Albion qui a vu en mars dernier la grande réussite de la World Horror Convention), ainsi que, peut-être, la World Fantasy Convention en 2013. Et probablement aussi en 2012, histoire de faire le pont. Adieu, donc, aux charmes discutables de Nottingham (personnellement, l’accessibilité supérieure de Brighton me semble encore un point en sa faveur) et transport sur la côte pour le futur proche. C’est plutôt une bonne nouvelle.

Le temps d’un passage au May Sum, le restaurant buffet chinois signalé hier, et c’est le retour, lestés, à temps pour la cérémonie des British Fantasy Awards. Notés à la volée dans l’ordre où ils étaient annoncés, les voilà:

Karl Edward Wagner Award: Robert Holdstock

Best TV programme: Doctor Who

Best film: Let the Right one In/Morse

Best comic book or graphic novel: Whatever Happened to the Caped Crusader par Neil Gaiman & Andy Kubert

Best Magazine: Murky Depths

Best non-fiction: Ansible de David Langford

PS Publishing award for Best small press: Telos, de David Howe.

Best artist: Vincent Chong

Best Anthology: The Mammoth book of Best New Horror 20, dirigé par Stephen Jones.

Best Collection: Love Songs for the Shy and Cynical, de Robert Shearman

Best Novella: « The Language of Dying » de Sarah Pinborough

Best Short Story: « What Happens when you wake up in the night » de Michael Marshall Smith

Best Novel: One, de Conrad Williams

Edit: en bonus track, une vidéo de la remise, en tout début de cérémonie, du Sydney J. Bounds Award pour le meilleur nouveau venu, ou, dans le cas présent, de la meilleure nouvelle venue, qui échoit à Kari Sperring pour « Living with Ghosts ». Qui plus est, à 1:04 ou 1:30, vous pouvez avoir le bonheur ineffable de me contempler de dos, sur la droite, au milieu de l’écran, ce qui n’est pas un détail à négliger.

Comme de coutume, une cérémonie très animée, souvent très drôle (Robert Shearman lisant, en l’imitant, le message de remerciements de Russell Davies pour le prix décerné à la série Doctor Who), mais avec aussi quelques moments d’émotion, notamment de Ramsey Campbell, qui a prononcé quelques mots pour le prix posthume décerné à Robert Holdstock, un homme connu et apprécié de beaucoup dans la salle; de la part de David Howe, qui fêtait sur ce prix le dixième anniversaire de sa petite maison d’édition Telos; de Sarah Pinborough, dont la nouvelle récompensée a été inspirée par la mort d’une amie; et de Conrad Williams qui, pour la première fois, accède à la récompense pour le meilleur roman de l’année. Et également de Stephen Jones, dont le prix célèbre également le vingtième anniversaire d’une entreprise soutenue de promotion des meilleurs textes de l’année en horreur. Steve a d’ailleurs rendu hommage à Ramsey Campbell, qui l’a aidé à ses débuts, et à Karl Edward Wagner, qui avait donné sa bénédiction au projet.

Bon, ben voilà, c’est quasiment fini: demain matin, je plie bagages, j’assiste à un ou deux panels, mais hélas pas à celui de Bryan Talbot sur la bédé animalière, annoncé trop tard pour que je puisse changer les horaires de mon départ. Même chose pour la tombola de l’après-midi, une initiative de dernière minute. Mais au moins n’aurai-je pas l’occasion de crouler sous le poids des lots gagnés. On se console comme on peut.


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :