Quatre-vingts ombres

1 04 2011

Ce jour est une date historique, à sa façon: le 1er avril 1931 sortait dans les kiosques étasuniens le premier numéro d’un magazine pulp entièrement dédié à un héros, plutôt qu’à un genre. C’était The Shadow n°1, et vous ne couperez sans doute pas, à terme, à une petite glose sur ce personnage curieusement peu connu par ici, alors qu’il est devenu proverbial dans son pays d’origine.

Débitant ces épais fascicules à une cadence ahurissante (ce qui explique sans doute pourquoi, quand on lit un Shadow, un paragraphe reste parfois impénétrable à la lecture), on trouvait Walter Gibson, magicien, écrivain, qui produisit, sous le pseudonyme maison de Maxwell Grant, une grosse proportion des 325 (325!) aventures du justicier mystérieux dont le rire sardonique était déjà connu des auditeurs radio, et qui serait bientôt interprété par Orson Welles en personne.

Bon anniversaire, Mr Allard!


Actions

Information

4 responses

1 04 2011
Nikolavitch

The Manti knows.

Ha ha ha ha ha ha

1 04 2011
Mantichore

The weed of Niko bears bitter fruit. The Manti does know… ò___ó

1 04 2011
Zaitchick

Vas-y Manty !
Glose !
(Très chouette illu !)

1 04 2011
Mantichore

Glose toujours, tu m’intéresses! ^______^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :